Pesto d’ail des ours #vegan

0 Flares 0 Flares ×

Avez-vous remarqué comme certains produits affolent la blogosphère ?

Prenez le kale par exemple.
La mode nous est arrivée tout droit des USA et a enflammé les blogs culinaires en quelques mois. (Green Cuisine compris)
Cela a donné lieu à une véritable chasse au kale. On se refilait les "green" spots où on pouvait en trouver. On dealait des chips de kale sous le manteau. On massait langoureusement ses précieuses feuilles dans nos cuisines.
Car si les producteurs avaient certes flairé le bon filon, Dame Nature ne se plie pas aux diktats des foodistas et, Dieu merci, il faut toujours patienter quelques mois entre le semis et la récolte. 
Nul doute d'ailleurs que sa rareté a encore ajouté au succès du joli chou frisé, délicieux, mais, avouons-le, peut-être pas tout à fait aussi "exceptionnel" qu'on a bien voulu nous le vendre.

Il semble que l'ail des ours soit à son tour l'objet d'une véritable adoration. 
Pas tout à fait nouvelle. Mais c'est bien la première année à ma connaissance que l'on commence à trouver de l'ail des ours frais sur les étals. Preuve que les producteurs ont une nouvelle fois pris conscience de l'engouement autour de ses jolies feuilles vertes si parfumées.
Avant cela,le seul moyen de s'en procurer était d'aller arpenter les sous-bois humides, à la recherche des ses feuilles si odorantes.
Si vous souhaitez aller le cueillir, c'est la pleine saison : il forme d'immenses tapis verts. Prenez garde  toutefois à ne pas le confondre avec le muguet, la colchique ou l'arum, très ressemblants, mais toxiques ! 
Une bonne manière de le reconnaître est de froisser ses feuilles : si une odeur aillée se dégage, il s'agit bien d'ail des ours.

L'ail des ours tirerait son nom du fait que les ours s'en régalent au sortir de leur hibernation. 
Il a commencé sa carrière de star dans les cuisines des grands chefs, séduits par sa saveur, plus délicate que l'ail. 
On en tire le meilleur en l'utilisant cru (et sa richesse en vitamine C sera ainsi préservée) : en pesto, ou hâché sur des pâtes, du riz, ajouté à une salade de pommes de terre, des crudités, une "mayonnaise", une sauce…
On peut aussi l'ajouter en fin de cuisson pour préserver son parfum.
Cuit sa saveur sera moindre mais néanmoins présente : en cake, en soupe, quiche…

Vous vous doutez donc que je n'ai pas pu résister en voyant des bouquets tous frais d'ail des ours dans mon magasin bio l'autre jour.
Pour une première, j'ai fait au plus simple : un pesto, afin de préserver au mieux son parfum. 
Une recette de base qui fonctionne avec toutes les herbes pesto-isables : basilic, roquettes, fanes etc…

Dégusté tout simplement sur un morceau de pain au levain naturel, c'est divin. Mais aussi sur des pâtes, du riz, des pommes de terre, crudités, légumes rôtis… Ou dans un pain torsadé.

Pour info, et si vous ne trouvez pas d'ail des ours, n'hésitez pas à tester le pesto d'ail des ours des Produits de la Vie : il est tout simplement exceptionnel. De même d'ailleurs que leurs autres produits. Je suis totalement conquise (et pas sponsorisée).

Pesto ail des ours vegan sans gluten

Pesto d'ail des ours #vegan

  • 1 bouquet d'ail des ours
  • 30 g d'amandes
  • 50 g d'huile d'olive
  • Facultatif : 2 càs de levure maltée (pour un goût plus fromager)
  • Sel (au goût)

Rincer et sécher les feuilles d'ail des ours.
Placer tous les ingrédients dans le bol du robot équipé des lames en S.
Mixer.
Conserver dans un pot au frigo.

16 Comments

  1. Je voue une adoration à l’ail des ours! Mais je trouve le prix en boutique bien trop excessif pour une plante que l’on peut cueillir si facilement (je sais, c’est le cas avec beaucoup d’aromatique, mais ça me frappe plus avec l’ail des ours, je ne sais pas pourquoi). Du coup, je cherche des « coins » à ail des ours vers chez moi ;)
    Et si j’en trouve, nul doute que ton pesto sera testé et re-testé!!

  2. Demain livraison d ail de ours à la maison, des amis de Haute Savoie viennent passer le Week end et ils en ont des tapis à côté de chez eux ! Je ne pouvais pas rater cette occasion. Je pensais faire du pesto, je visite ton blog et… La recette du pesto : c est top ça ! Par contre sais-tu combien de temps on peut le conserver car je vais faire beaucoup de pot. Bon Week end.

    • La chaaance !! :-)
      Pour le conserver : si tu mets une bonne couche d’huile d’olive dessus tu peux le garder un bon moment au frigo.
      Ou sinon congélation : je ne l’ai jamais fait mais j’ai vu que ça fonctionnait bien ;-)
      Bon weekend :-)

  3. Pingback : Le menu VG du vendredi – 118, le menu VG qui dit non à la cuisson ! | cheekymuffin

  4. Pingback : Menu VG qui dit (presque) non à la cuisson! - VG-tables

  5. Pingback : Menu VG du vendredi 15 mai | Make me green

  6. Pingback : Menu Vg du vendredi 15 mai 2015 | La kkwet autonome

  7. Pingback : Menu VG du vendredi - A manger tout cru (ou presque!) -

  8. Pingback : Menu VG du Vendredi : quasi sans cuisson ! - La cuisine {végétalienne} de Djanisse

  9. Pingback : Menu Vg du vendredi 15 mai 2015 | Le carbet de kkwet

  10. Pingback : Menu VG du vendredi 15 mai 2015 – A moitié cru… | MllePrune

  11. Pingback : Sauces | Pearltrees

Qu'en pensez-vous ?