Fougasse aux olives, thym et romarin #vegan

48 Flares 48 Flares ×

Avec les journées qui s'allongent, la période des apéros va bientôt débuter.
C'est l'un des immenses plaisirs ici dans le Sud, même en semaine, même quand c'est pas les vacances, le soir, on se sert un verre de bon rosé et on se pose un moment sur la terrasse avant de dîner. On oublie les tracasseries de la journée, on se raconte les bons moments, on tire des plans sur la comète… Bref, on souffle, on savoure l'instant présent.
Pour accompagner ces instants privilégiés, les idées de petits grignotages ne manquent pas. Et je dois dire que la fougasse aux olives s'accorde à merveille à ces parenthèses conviviales : on la mange encore tiède, nature ou avec des dips (tapenade, caviar d'aubergines ou de tomates séchées, pesto…).
Mais le top du top selon moi c'est quand on la trempe dans une huile d'olive de qualité très parfumée. Rien de plus simple, rien de meilleur. Un concentré de Provence.
Allez, filez mettre le rosé au frais.

Fougasse aux olives thym et romarin vegan

Fougasse aux olives thym et romarin vegan

Fougasse aux olives thym et romarin

Fougasse aux olives, thym et romarin

  • 350 g farine (j'ai mis 250 g T65 et 100 g T80)
  • 16 g levure fraîche de boulanger
  • 1 grosse càc sel
  • Thym frais et romarin
  • Olives dénoyautées
  • Huile d'olive

Émietter la levure dans 50 ml d'eau tiède.
Laisser reposer un petit 1/4 heure.
Dans le bol du robot (ou dans un saladier : ça fonctionne très bien à la main aussi), mettre la farine, le sel.
Ajouter le thym (bien effeuillé, qu'on ne retrouve pas de branche dans la pâte) et les feuilles de romarin ciselées.
Verser environ 100 ml d'eau tiède.
Pétrir à petite vitesse.
Ajouter la levure.
Pétrir en augmentant la vitesse progressivement.
On doit obtenir une boule de pâte bien souple et non collante. Si nécessaire ajouter de la farine.
Placer le pâton dans un saladier huilé, sous un torchon, et laisser lever dans un endroit tiède (four préchauffé à 30°C et éteint par exemple).
La pâte doit doubler de volume au moins.

Reprendre la pâte. Dégazer (chasser l'air d'un coup de poing).
Aplatir le pâton en ovale en conservant une belle épaisseur (au moins 1 cm).
Laisser lever à nouveau sous un torchon.

Préchauffer le four à 220°C.
Entailler la pâte : de manière traditionnelle en faisant des entailles en épis sur 2 rangées. On peut aussi faire une seule rangée d'entailles plus grandes.
Bien écater les entailles avec les doigts pour qu'elles ne se referment pas.
Disposer les olives sur la fougasse. Badigeonner avec un peu d'huile d'olive. Saupoudrer de fleur de sel, et d'herbes de Provence (facultatif).
Enfourner pour une dizaine de minutes (temps de cuisson à adpater selon la puissance de votre four). Attention à ne pas trop cuire : la fougasse ne doit pas être croustillante mais plutôt moelleuse.

38 Comments

  1. J’ai du rosé au frais, ça tombe bien ! J’arrive disons vers 19h ? ;p Oui oui, la fougasse me met dans tous mes états : j’adore ça ! Et la tienne est tellement belle ! <3 Gros bisous !!!!

  2. Elle est belle en effet, moi je fais la pâte dans la machine à pain et, j’incorpore les olives dénoyautées à la première sonnerie, de ce fait la pâte prend toute la saveur des olives, c’est pas mal non plus!
    Bisous à toutes

  3. J’ai eu l’embarras du choix pour déterminer où j’allais poster mon commentaire car toutes tes recettes donnent plus envie les unes que les autres! J’ai donc choisi la fougasse qui me rappelle mes vacances d’enfance pour te dire que je t’ai nominée aux Liebster Awards! Je serais prête à parier que tu l’as déjà été, mais si ce n’est pas le cas ou si tu veux bien participer à nouveau, mes questions t’attendent sur mon blog!

    • Oh c’est trop gentil :)
      J’ai déjà été nominée oui mais, shame on me, je n’ai pas répondu :( 
      Bon, en tous cas, c’est l’occasion d’aller découvrir ton blog. Merci pour ton adorable message !

Qu'en pensez-vous ?