Soupe poireaux – lentilles vertes #vegan

5 Flares 5 Flares ×

Il n'y a pas si longtemps je n'aimais pas la soupe. Plus exactement je n'aimais pas l'idée de manger de la soupe. C'était un truc inventé par les grand-mères, cuisiné par les grand-mères, et mangé par les grand-mères. Forcément. Pas un truc de jeunes. Un truc pour les malades. Un peu comme un médicament : il fallait en manger pour son bien, mais certainement pas pour le plaisir. 
Je détestais l'odeur de la soupe qui mijotait : l'hiver, la nuit qui tombe au milieu de l'après-midi, les légumes, toussatoussa… Beurk ! Ma Maman faisait pourtant des soupes maisons, rétrospectivement délicieuses, mais rien à faire, ça me déprimait. Et ça a duré des années. Pour que ça passe, il fallait y mettre des pâtes, des croûtons, du gruyère, de la crème… bref, il fallait camoufler le goût des légumes. Le pire de tout c'était le bouillon de légumes : la soupe pas mixée quoi ! Aaarrrfff…
Et puis il y a 2 ans, quand j'ai fait ma révolution culinaire (une longue histoire…), ça m'est tombé dessus : la soupe, c'est fantastique. Une révélation.
Une variété infinie de goûts et de parfums, une mise en oeuvre simple et rapide, et pour peu qu'on mette les bons ingrédients, on a un plat complet et rassasiant. Et moi les plats "tout-d'un-coup", j'adore ça. 
Donc depuis, de l'automne au début du printemps, la soupe s'invite au moins deux fois par semaine dans nos assiettes. Avec beaucoup d'impro la plupart du temps, même si on a nos soupes "chouchou", qui reviennent régulièrement.
Pour customiser la soupe, penser :

  • aux légumineuses : lentilles (vertes ou corail), pois cassés, pois chiche, haricots… Entières, ou en flocons pour des soupes express
  • aux céréale ou pseudo-céréales : pâtes, pain grillé, riz, petit épeautre, quinoa…
  • aux épices / aromates : cumin, curry, paprika, piment, ail, fines herbes…
  • et aussi : oeuf mollet, tofu, fromage (féta, roquefort, parmesan…)

En été ça fonctionne aussi avec les gaspachos, ou encore la soupe au pistou, modèle de plat complet.
Voici la recette d'hier soir. Ultra-simple, savoureuse, rassasiante. Complétée par du pain, du fromage et un fruit.

Soupe poireaux lentilles

Soupe poireaux – lentilles vertes

Pour 6 personnes

  • 3 gros poireaux (j'ai pris les blancs de poireaux, mais ça fonctionne aussi en utilisant le vert)
  • 250 g de lentilles vertes
  • 2 càs de bouillon de légumes
  • piment d'espelette

Laver et couper les poireaux en gros tronçons. Rincer les lentilles.
Mettre dans une grande casserole. Couvrir d'eau. Ajouter le bouillon de légumes. 
Porter à frémissement puis laisser cuire 20 à 25 min. Tester la cuisson des lentilles. Prolonger si nécessaire.
Ajouter une bonne pincée de piment d'Espelette.
Mixer au blender ou au mixer plongeant. Rectifier l'assaisonnement.
Je trouve que la soupe est toujours meilleure quand elle est réchauffée, mais à vous de voir.
 

5 Comments

    • Merci Lili :-) Oui c’est bon et rassasiant.
      1er commentaire ever de ce baby blog : ça me fait trop plaisir :-)) Marraine en quelque sorte ;-)
      Gros bisous 

  1. pour commencer, très heurseuse de ce site qui a rejoint mes favoris illico presto.

    Après cette petite intro, je vais tester ta soupe. Mon challenge : obtenir 4 "J'aime". Avec la lentille corail, ca va. je vais tester la tienne.

    Et vivement la prochaine recette de soupe, nous c'est 4 jours par semaine, au grand désespoir de Pierre ;o))

     

    • Merci Anne :-) Tu vois à force d’insister, ça a fini par me faire bouger ;-) 
      Je croise les doigts pour que cette petite soupe relève le challenge, y compris auprès de Pierre ;-)

Qu'en pensez-vous ?