Potimarron rôti, quinoa, chèvre, ail et noisettes

1 Flares 1 Flares ×

Je vous avais prévenu qu'il allait y avoir du orange par ici.
Si Picasso a eu ses périodes bleue et rose, eh bien moi j'ai ma période orange. Na.
Il faut dire qu'entre les potimarrons, butternuts et autres courges, les carottes, les patates douces, les oranges, les clémentines, les mangues ou encore les kakis, la palette est large en cette saison et je ne sais plus où donner de la tête.
J'ai vu cette recette l'année dernière chez Pascale, talentueuse auteure du célèbre blog C'est moi qui l'ai fait, et elle m'a tout de suite interpellée. Il s'agit en réalité plus d'une association que d'une recette à proprement parler. C'est tout simplement l'équilibre entre les goûts, les textures et les couleurs des ingrédients qui en fait un régal.
Je refais rarement les mêmes plats car je trouve qu'il n'y a déjà pas assez de 3 repas par jour pour tester tout ce que j'aimerais. Autant dire que si une recette revient régulièrement au menu, c'est qu'elle a été vivement approuvée. C'est donc le cas pour celle-ci.
Potimarron quinoa chèvre
Note : vous trouvez désormais dans la colonne de droite tous les boutons pour vous abonner et suivre Green Cuisine sur les réseaux sociaux. 
Pour être averti par mail de la parution d'un nouvel article sur le blog, il vous suffit de laisser votre mail. 
Vous pouvez également si vous le souhaitez me suivre sur Facebook et Instagram, via les bouton dédiés.
Le flux RSS est disponible au même endroit.
À gauche de chaque article, enfin, une barre de partage vous permet de partager sur les différents réseaux sociaux.
Ouf ;-)

Note bis : En créant ce blog, je souhaite démontrer que l'on peut manger bon et bien, et allier bien-être et gourmandise. C'est pourquoi j'essaierai d'insérer régulièrement des petites infos sur les apports nutritionnels de tel ou tel aliment. Je trouve qu'on prend encore plus de plaisir à manger quand on sait qu'on fait du bien à son corps. Pas de grands discours mais quelques bases : c'est important de savoir ce que l'on mange non ?

Info nutrition express : Savez-vous ce qui donne sa couleur orange à un fruit ou un légume ? Eh bien ce sont les bêta-carotènes, c'est-à-dire des provitamines A. Provitamine cela signifie que c'est l'organisme qui va transformer les bêta-carotènes en vitamine A en fonction de ses besoins. La nature est bien faite non ? 
La vitamine A, excellent anti-oxydant, est nécessaire à la croissance et à la fortification des os. Elle joue également un rôle important pour la vision (surtout la vision nocturne), le renforcement du système immunitaire, la bonne santé des dents, des cheveux, de la peau et des muqueuses. 
Le bêta-carotène est liposoluble et donc pour optimiser son absorption, il est conseillé de l'associer avec un peu de matière grasse.

Voilà d'excellentes raison de mettre du orange dans nos assiettes non ?

Potimarron quinoa chèvre

Potimarron rôti, quinoa, chèvre, ail et noisettes

Pour 4 personnes

  • 1 potimarron (1 kg environ) (bio de préférence car on conserve la peau)
  • 300 g quinoa
  • 80 g chèvre (ou brebis) frais
  • 1 poignée de noisettes concassées grossièrement
  • 8 grosses gousses d'ail ou 12 petites
  • 2 càs huile olive, fleur de sel


Préchauffer le four à 200°C.
Laver et brosser le potimarron. Le couper en 2 et retirer les graines. Découper en tranches puis en grosses frites.
Mettre les frites de potimarron et les gousses d'ail dans un saladier. Verser l'huile d'olive. Saler. Remuer pour enrober tous les morceaux.
Disposer sur une plaque de cuisson, sur une seule couche.
Enfourner pour 25 min environ, en remuant 2 fois en cours de cuisson.
Pendant ce temps, cuire le quinoa. Comme Pascale, je n'utilise plus que mon rice cooker pour la cuisson du quinoa : c'est rapide et pratique car il n'y a rien à surveiller et il maintient au chaud. De plus, avec ce mode de cuisson, le quinoa conserve une fermeté très agréable : il n'est pas gorgé d'eau. Si vous n'en possédez pas, procédez à une cuisson classique : rincer le quinoa. Le placer dans une casserole avec 1,5 fois son volume d'eau. Porter à ébullition puis laisser cuire à feu moyen 15 min sans couvrir. Saler. Laisser reposer 10 min à découvert.
Disposer le quinoa sur les assiettes. Ajouter le potimarron, les gousses d'ail, le fromage et les noisettes.

 

 

ZoomInto: Pictures, Images and Photos

4 Comments

  1. Mmmm, je mangerais bien ça, sans le chèvre pour moi mais avec pour le chéri. Ce doit être délicieux ! Je note ça, j’ai encore plein de courges de beau papa au garage ! ^^ Merci !!!! Bisous ma Britt !

Qu'en pensez-vous ?