Beignets de fleurs de courgettes #vegan #sansgluten

0 Flares 0 Flares ×

Après le flan pâtissier en version 100% végétale, c'est d'un autre petit Graal personnel dont il est question aujourd'hui.
Une recette chouchou qui chez nous symbolise l'été, les grandes vacances qui arrivent, les cigales qui chantent à tue-tête, les déjeuners sous le mûrier ou les dîners tardifs entre amis sur la terrasse… 

Les beignets de fleurs de courgettes, puisque c'est bien d'eux qu'il s'agit, je les ai découverts assez jeune chez ma Nounou d'origine niçoise (car inutile de vous dire qu'en Bourgogne, ça ne faisait pas partie des classiques).

Je ne fais jamais de friture sauf pour cette recette : parce que croquer dans ces petites merveilles, c'est un tel bonheur gustatif que ça vaut la peine d'oublier ses principes diététiques le temps d'un repas.
Et puis, si on les accompagne d'une bonne salade verte, que l'on oublie le gâteau au chocolat pour le dessert (ça se conserve, vous le mangerez demain), il n'y a pas de quoi s'affoler je vous assure. 

Il existe de nombreuses recettes de pâtes à beignets. Celle que je faisais auparavant était à base de blanc d'oeuf monté en neige.
Pour cette version végétalisée, j'ai eu recours à une farine que j'utilise très souvent, et que j'ai la chance de trouver bio et locale : la farine de pois chiche.
Elle est beaucoup utilisée en Provence : pour la socca (je vous en parle très vite), et les panisses entre autres.
C'est également un ingrédient de base en Inde, notamment pour réaliser les pakoras, ces délicieux beignets de légumes. 
Et voilà donc au final une recette qui mêle ces deux cuisines que j'adore.

Vous allez voir que c'est simplissime et très très vite réalisé. 
Vous pouvez décliner la recette à l'envie : 
– en  ajoutant des épices, comme pour les pakoras : curry, curcuma, cumin, coriandre fraîche…
– en optant pour des beignets de : courgettes, aubergines, pommes de terre (en tranches), oignons…
– en réalisant une version sucrée 

Soyez attentifs à la qualité de l'huile de friture (tournesol ou arachide), et veillez à ce qu'elle soit à la bonne température : 170°C . 
Si l'huile n'est pas assez chaude, la cuisson sera plus longue et les beignets seront beaucoup plus gras car ils vont s'imprégner d'huile s'ils ne sont pas saisis.
Les friteuses sont en général équipées d'un thermostat, sinon faites le test du bout de pain : mettez-le dans la friteuse. S'il y a plein de petites bulles, vous pouvez y aller.
Ne cuisez pas trop de beignets à la fois : cela refroidit la température de l'huile.
Filtrez votre huile entre chaque utilisation.
On change l'huile toutes les 5 ou 6 utilisations. (Et si on a gardé l'huile de l'été dernier, on la change aussi hein).

Allez hop, on met le rosé au frais et on savoure…

Beignets de fleurs de courgettes vegan végétalien sans gluten

Beignets de fleurs de courgettes #vegan #sansgluten

Pour une vingtaine de petits beignets 

  • Une vingtaine de fleurs de courgettes
  • 150 g de farine de pois chiche
  • environ 25 cl d'eau
  • 2 gousses d'ail
  • Persil ou basilic
  • 1/4 càc de bicarbonate
  • Sel, poivre


Pour la sauce : 

  • Passata
  • Ail hâché 
  • Basilic frais hâché
  • 1 càc de sucre
  • Sel, poivre

Préparer la pâte à beignets :

Verser la farine dans un petit saladier.
Ajouter le bicarbonate.
Délayer progressivement au fouet avec l'eau : ajuster la quantité de manière à obtenir une texture de pâte à pancakes, pas liquide, pas trop épaisse.
Ajouter l'ail, les fines herbes.
Saler, poivrer.
Si possible laisser reposer un peu la pâte.

Retirer la tige, le pédoncule et les pistils des fleurs de courgettes. 

Faire chauffer l'huile de friture à 170°C.
Lorsqu'elle est à température, tremper à l'aide d'une pince une fleur dans la pâte et la plonger dans la friteuse.
Laisser cuire environ 1 min. Retourner. Cuire à nouveau 1 min environ. Les beignets doivent être gonflés et dorés.
Procéder par tournée de 4 à 5 beignets maximum.
Déposer les beignets sur un papier absorbant et les éponger délicatement.

Servir aussitôt.
On mange avec les doigst et on trempouille dans la sauce tomate au basilic.

J'ai testé le lendemain. Conservés au frigo, et repassés au four bien chaud quelques minutes, ils étaient très bons.
Je sais également que certains congèlent les beignets. Je n'ai pas essayé pour l'instant. Si vous le faites tenez-moi au courant du résultat.

11 Comments

  1. Je vais essayer avec ta pâte, car personnellement, je suis plus sur une tempura, afin de ne pas masquer le goût de la fleur. Bisous Chris 06
    PS::Là, je faire des essais avec de la farine de riz,mais je n’ai pas encore trouvé le top.

  2. J’avais un petit doute sur le résultat final, car la pâte à base de farine de pois chiche a un goût un peu particulier, mais le résultat est très sympa, les beignets n’ont pas résisté à l’assaut de ma tribu!! Merci pour ta recette.

    • Ah zut :-(
      Pas d’amis ou de famille jardiniers ?
      Il me semble pourtant que maintenant on en trouve plus facilement : sur les marchés je pense que ça doit être possible. En faisant les yeux doux à son maraîcher préféré ça doit pouvoir s’arranger ;-)
      Toutefois si vraiment tu n’en trouves pas, tu peux faire les beignets avec des rondelles de courgettes, ou aux aubergines : ça sera délicieux aussi !
       

  3. Pingback : Menu VG du vendredi - Déjeuner d'été en famille

Qu'en pensez-vous ?